Un spectacle multidisciplinaire pour plonger dans l’esprit paranoïaque de Red Ketchup

RougeKetchup_Small

Entre paranoïa, violence et héroïsme, l’univers du légendaire héros BD Red Ketchup, créé par Réal Godbout et Pierre Fournier, est imprévisible et déjanté. Parenthèses 9 a convié cinq artistes de Québec à ouvrir leurs âmes à cette folie pas toujours douce et à s’en inspirer le temps d’une création intitulée Rouge Ketchup, à saveur d’hommage autant que de délire. Découvrez-en le résultat les 24, 25 et 26 mars, 20h, au Cercle (228 rue Saint-Joseph Est)!

Pour cette performance, quatre imaginaires sonores et visuels se rencontreront: ceux d’Érick D’Orion (art audio), Frédérique Laliberté (art vidéo), Paul Brunet(arts visuels) et Francis Desharnais (BD). Le tout dans une création dirigée par le metteur en scène Jocelyn Pelletier (Electronic City, Radical K-O).

À travers des explorations auditives et visuelles, des performances en direct de mixage sonore ou vidéo autant que de dessin et d’animation, le public sera plongé dans l’univers de Red Ketchup tel que l’imagine le collectif rassemblé par Parenthèses 9. Question de côtoyer ses obsessions, phobies et pensées, la bande dessinée se prêtera au jeu et deviendra matière première d’une création multidisciplinaire unique!

Le projet sera développé lors d’une résidence de création au Cercle Lab vivant, en mars 2015.

Une présentation de Parenthèses 9, en collaboration avec Le Cercle Lab vivant et le Festival de la BD francophone de Québec, avec le soutien de Première Ovation Arts multi. Billets: 10$ (à la porte, le soir des représentations).

À propos de Parenthèses 9

L’organisme Parenthèses 9 cherche à développer le potentiel de la bande dessinée comme outil performatif, dans des contextes non traditionnels, interdisciplinaires ou multidisciplinaires, autant qu’à provoquer devant public des rencontres entre artistes issus de la BD et d’autres créateurs de différents horizons. Son plus récent projet, Paroles sur images, présenté en octobre 2015 dans le cadre du festival Québec en toutes lettres, avait proposé une rencontre entre narration visuelle et écrite qui avait su séduire le public présent autant que la critique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s