RSS

Les finalistes des Bédéis Causa 2015 maintenant connus

04 Mar

BedeisCausa2015_albums

À près d’un mois du début du 28e Festival de la bande dessinée francophone de Québec (FBDFQ), qui se déroule du 8 au 12 avril prochain, l’organisation a dévoilé la liste des finalistes de ses prix Bédéis Causa.

Remis depuis les débuts de l’événement, les prix Bédéis Causa cherchent à récompenser ce qui se fait de mieux en matière de bande dessinée, particulièrement celle créée par les auteurs d’ici. Cette année, six prix seront remis lors de la cérémonie qui se déroulera à l’Observatoire de la Capitale, le vendredi 10 avril, à 17 h. Cette remise de prix est l’occasion de rassembler de nombreux acteurs du 9e art québécois et de souligner la vitalité actuelle du milieu.

LES FINALISTES

Prix Réal-Fillion

Auteur québécois, scénariste ou dessinateur, s’étant le plus illustré avec son premier album professionnel.

  • Olivier Carpentier et Gautier Langevin, pour Far Out t. 1 (Lounak)
  • Guillaume Perreault, pour Cumulus (Mécanique générale)
  • Blonk, pour 23 h 72 (Pow Pow)

Grand prix de la ville de Québec

Meilleur album de langue française publié au Québec.

  • J’aime les filles (Oie de Cravan), d’Obom
  • Promise t. 2 : L’Homme souffrance (Glénat Québec), de Mikaël
  • Le bestiaire des fruits (La Pastèque), de Zviane
  • La grande noirceur (Mécanique générale), de Philippe Girard
  • La guerre des arts (Pow Pow), de Francis Desharnais

Prix Albéric-Bourgeois

Meilleur album de langue française publié à l’étranger par un auteur québécois, dessinateur ou scénariste.

  • La colère de Fantômas t. 2 : Tout l’or de Paris (Dargaud), de Julie Rocheleau
  • Broadway – Une rue en Amérique t. 1 (Soleil), de Djief
  • Magasin général t. 9 (Casterman), de Régis Loisel et Jean-Louis Tripp

Prix Maurice-Petitdidier

Coup de cœur du jury pour album francophone publié à l’étranger.

  • L’Arabe du futur (Allary), de Riad Sattouf
  • Les vieux fourneaux t. 1 – Ceux qui restent (Dargaud), de Wilfrid Lupano et Paul Cauuet
  • Blast t. 4 (Dargaud), de Manu Larcenet

Prix traduction

Coup de cœur du jury pour album publié en français et issu d’une traduction.

  • Moi, assassin (Denoël), de Antonio Altarriba et Keko
  • L’Abominable Charles Christopher (Lounak), de Karl Kerschl
  • Vous êtes tous jaloux de mon jetpack (Alto), de Tom Gauld

Lors de la cérémonie, l’organisation du FBDFQ remettra également le Prix Albert-Chartier, décerné à chaque année en hommage à un individu ou organisme ayant marqué le monde de la bande dessinée francophone au Québec.

Rappelons que la présente édition des Bédéis Causa porte sur les albums publiés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2014. Comme à l’habitude, la sélection des finalistes a été effectuée par un jury formé de libraires et de chroniqueurs spécialisés.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/03/04 dans Actualités

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :