RSS

En avril, le 9e art s’empare de la Capitale pour le 29e Festival de la bande dessinée francophone de Québec

29 Mar

Pour une 29e année, le Festival de la bande dessinée francophone de Québec (FBDFQ) se pointe le bout du nez en avril pour proposer une foule d’activités afin de mettre en valeur le 9e art dans la capitale. En plus des nombreux spectacles et animations offerts dans divers lieux culturels, et sans oublier les multiples expositions qui sont présentées durant tout le mois, le FBDFQ a élaboré, cette année encore, une riche programmation pour ses espaces au Salon international du livre de Québec (SILQ), qui se tiendra du 13 au 17 avril 2016.

En effet, au SILQ, les amateurs de bandes dessinées et les néophytes en la matière pourront rencontrer près de 120 créateurs d’ici et d’ailleurs, en plus de découvrir les multiples facettes du 9e art à travers des ateliers, des démonstrations, des rencontres d’auteur et des tables rondes.

Présentées en continu dans le Café FBDFQ et dans l’Atelier BD, ces activités seront notamment l’occasion de s’initier à la création de personnages, mais aussi d’en apprendre un peu plus sur les métiers de scénariste, de coloriste et sur la reliure. Dans le hall du Centre des congrès, les visiteurs pourront également profiter de la BDthèque du FBDFQ, un module d’animation mobile voué à promouvoir la lecture de la bande dessinée.

Des auteurs à découvrir

Comme à chaque année, le FBDFQ a le plaisir d’accueillir des auteurs de différents horizons et dont les styles témoignent de la variété de la production actuelle. Du Québec, c’est plus de cent créateurs et créatrices qui viendront rencontrer le public et présenter leurs livres. En plus de Bach et Alex A, notons la présence d’auteurs comme Jean-Paul Eid, Cathon, Delaf & Dubuc, Maxim Cyr et Julie Rocheleau. Du côté international, une douzaine d’auteurs de la France, de la Wallonie-Bruxelles et de l’Espagne seront présents, avec notamment Ruben Pellejero et Bernard Yslaire. La région Rhône-Alpes sera particulièrement bien représentée avec cinq auteurs dont Chloé Cruchaudet, Laurent Verron et Laurence Baldetti. Il est à noter que pour certains auteurs internationaux, les places pour les séances de dédicace seront limitées et attribuées par tirage.

La nouvelle création à l’honneur

Que ce soit dans ses expositions, avec son programme d’activités dans le Faubourg Saint-Jean ou au SILQ, les auteurs émergents ont cette année une place de choix au FBDFQ. « Notre événement se fait de plus en plus un devoir de promouvoir la relève du 9e art québécois dans sa programmation, mais aussi avec des initiatives comme le nouveau prix Jacques-Hurtubise. », affirme Thomas-Louis Côté, directeur du FBDFQ.

Du 13 au 17 avril, et plus encore!

Bien que la majorité de la programmation soit concentrée du 13 au 17 avril, la bande dessinée sera bien présente à Québec tout au long du mois d’avril avec notamment une douzaine d’expositions et d’autres activités. Dès le 11 avril, la semaine du FBDFQ débutera d’ailleurs avec une conférence dessinée sur l’histoire brassicole de Québec, Planches d’histoire, présentée par le Musée de la Civilisation et précédée d’une activité offerte en collaboration avec l’équipe de Ça goûte bon.

La bande dessinée en scène

Fidèle à ses habitudes, le FBDFQ offre aux amateurs de culture différentes opportunités de participer à l’événement à travers des spectacles et des concepts originaux mettant en scène la bande dessinée alliée à d’autres formes d’arts. « Ce métissage entre le dessin et diverses disciplines est une des particularités de la programmation du FBDFQ et chaque année nous tentons d’explorer de nouvelles avenues. », affirme Raymond Poirier, co-programmateur du FBDFQ et directeur de Parenthèses 9.

Ainsi, parmi les activités proposées, notons qu’à la Maison de la littérature et au Musée de la civilisation, les gens sont invités à voir en action un orchestre de dessinateurs (LaB Dessiné), des rencontres entre la bande dessinée et le cirque (Le fabuleux cabaret imparfait), la danse (La Fièvre des planches 3) et l’improvisation (ImproBD – Tournois des trios). Le dimanche, le Musée national des beaux-arts du Québec accueillera des auteurs dans ses salles d’exposition (Rencontres en BD) et le Cercle proposera une activité tout en musique et dessin pour les jeunes (Boom BD). Le FBDFQ se conclura en beauté avec la présentation par les 50 musiciens de l’Harmonie de Charlesbourg, à la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec, d’un concert dessiné intitulé Les fantastiques aventures du Baron de Münchhausen.

Deux projections auront également lieu à l’occasion du FBDFQ. Le jeudi 14 avril, en soirée, Frima Studio accueillera le film Turbo Kid, de François Simard et Anouk Whissell. Au Musée de la civilisation, le samedi 16 avril, le public est invité à la première présentation à Québec du documentaire Sur les traces d’Arthur, de Saël Lacroix, portant sur André Montpetit. Cette présentation sera suivie, à la Ninkasi, par le lancement du livre Du Chiendent dans le Printemps, de Sylvain Lemay, publié chez Mem9ire.

Pour toute la programmation, visitez le fbdfq.com.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/03/29 dans Actualités

 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :