« Hipopotamy » remporte le Grand Prix des 13es Sommets du cinéma d’animation

L’équipe des Sommets du cinéma d’animation est heureuse d’annoncer les lauréats des prix qui ont été décernés un peu plus tôt aujourd’hui, lors de la soirée de clôture de la 13e édition du festival qui s’est déroulée à Montréal. Parmi les 108 films présentés en compétition (international, étudiant et Panorama Québec-Canada) sept réalisateurs de ces courts métrages se sont vu remettre un prix.

Le Grand Prix des Sommets, doté d’une bourse de 2000 $ offerte par la Cinémathèque québécoise, a été remis à Hipopotamy de Piotr Dumala (Pologne). Ce prix est attribué pour la qualité du dessin, la beauté de la chorégraphie, pour la musique et plus largement pour la puissance évocatrice élégiaque et mythique.

Le Prix spécial du jury dans la compétition internationale a couronné le film Isle of Seals d’Edmunds Jansons (Lettonie) pour l’économie de moyens et de couleurs, le design des formes humaines et la façon d’animer la mer, ainsi que pour la touche humoristique du film et son originalité.

Cette année, le Prix Guy-L.-Coté du meilleur film d’animation canadien a été attribué à You Look like Me de Pierre Hébert (Québec) pour la relation poétique et sémantique entre le texte et l’image, la musique et le rythme, qui apporte une dimension universelle au film. Le prix Prix Guy-L.-Coté est doté d’une bourse de 1500 $ offerte par Nancy Coté.

Dans la catégorie canadienne, le jury a remis une mention à Jutra de Marie-Josée Saint-Pierre (Québec) pour l’expérience, le sentiment de vivre un moment privilégié avec le protagoniste et pour le montage énergique à l’image d’un grand homme, un pionnier du cinéma québécois.

Le jury étudiant a remis son prix à Loop Ring Chop Drink de Nicolas Ménard (Royaume-Uni) pour la qualité et l’originalité du récit qui présente, par touches humoristiques, des personnages simples et attachants. Le jury a également apprécié la maîtrise technique et stylistique qui donne un rythme efficace et surprenant. Le Prix de la compétition étudiante est assorti d’une bourse de 500 $ offerte par Marcel Jean, délégué artistique du Festival international du film d’animation d’Annecy. 

Ab Ovo d’Anita Kwiatkowska-Naqvi (Pologne) a reçu une mention pour l’ambiance, l’audace et la prouesse technique de son film.

Finalement, le Prix du public a été décerné à Fugue for Cello, Trumpet and Landscape de Jerzy Kucia (Pologne).

Cette 13e édition a présenté plus de 150 courts métrages (en compétition, hors compétition, rétrospective, hommage). Le nombre d’invités internationaux présents et la programmation imposante confirment le positionnement du festival sur la scène internationale.

Publicités

Podcast – Émission spéciale, Sommets du cinéma d’animation 2014

Podcast de l’émission La vie en BD du jeudi 27 novembre 2014, émission spéciale de 2h diffusée en direct du Cinéma Le Clap à l’occasion de la soirée d’ouverture des 13e Sommets du cinéma d’animation.

Au menu :

  • Entrevue avec Annie Frenette, directrice générale d’Antitube;
  • Entrevue avec Marco De Blois, conservateur-programmateur – Cinéma d’animation à la Cinémathèque québécoise et directeur artistique des Sommets du cinéma d’animation;
  • Entrevue avec Ilan Nguyen, spécialiste de l’animation japonaise;
  • Entrevue avec Frédérick Godbout et Cora-Naomée Grenon autour de leur film Carassius;
  • Entrevue avec le réalisateur Robert Morgan;
  • Entrevue avec le réalisateur Theodore Ushev;
  • Entrevue avec Seth Scriver et Shane Ehman au sujet de leur film Asphalt Watches;
  • Entrevue avec Nicolas Thys, critique spécialisé en cinéma d’animation à Écran large et 24 images.

Animation et recherche : Raymond Poirier

Télécharger l’émission.

Au menu de l’émission spéciale des Sommets du cinéma d’animation de Québec

Le jeudi 27 novembre, 17h à 19h, une édition spéciale de La vie en BD sera présentée en direct du Cinéma Le Clap à l’occasion des 13e Sommets du cinéma d’animation de Québec.

L’animateur Raymond Poirier portera, en premier lieu, un triple regard sur la programmation 2014 de l’événement: tout d’abord en compagnie de la directrice générale d’Antitube, Annie Frenette, ensuite aux côtés du directeur artistique de l’événement, Marco De Blois, de la Cinémathèque québécoise et, enfin, en compagnie du programmateur du volet Japon de l’événement 204, Ilan Nguyen.

Plusieurs réalisateurs seront également de passage pour parler de leurs oeuvres ou des rétrospectives présentées au fil de l’événement: Robert Morgan, Theodore Ushev, ainsi que Shayne Ehman et Seth Scriver (Asphalt Watches, film d’ouverture du festival). Un clin d’oeil sera également effectué sur le volet Étudiant de l’événement, avec Frédéric Godbout et Cora Naomée (Carassius).

Enfin, nous profiterons du regard sur l’événement, et sur le cinéma d’animation en général, du journaliste Nicolas Thys, qui oeuvre pour Écran large ou encore 24 images.

En direct du Cinéma Le Clap et sur les ondes de CKRL 89,1!

La vie en BD en direct des 13e Sommets du cinéma d’animation de Québec!

Le jeudi 27 novembre, de 17h à 19h, La vie en BD et CKRL 89,1 seront au Cinéma Le Clap pour une émission spéciale, animée par Raymond Poirier, à l’occasion de la soirée d’ouverture des 13e Sommets du cinéma d’animation de Québec!

Venez faire un tour et profitez de l’occasion pour plonger à la découverte de la riche programmation de l’événement, au fil d’une série d’entrevue avec plusieurs des invités de marque de l’événement!

Les Sommets du cinéma d’animation de Québec, sont présentés du 27 au 30 novembre, au Cinéma Le Clap et au Musée de la civilisation. Une présentation de Télétoon, en coproduction d’Antitube et de la Cinémathèque québécoise.

Informations: sommetsanimations.com

Deux maîtres du cinéma d’animation à Québec pour les Sommets du cinéma d’animation

Les Sommets du cinéma d’animation vous invitent à rencontrer deux grands cinéastes d’animation : Robert Morgan et Theodore Ushev. La présence à Québec de ces deux maîtres est une occasion rare. Le public sera invité à découvrir ou redécouvrir les œuvres de ces invités et aura la chance d’échanger avec eux. Une joie pour les cinéphiles, amateurs d’art visuel et d’animation en volume.

L’Anglais Robert Morgan s’est imposé comme l’un des plus importants animateurs de figurines, cela grâce autant à une technique exemplaire qui repense le corps, la chair et leurs métamorphoses comme peu de réalisateurs le font, qu’à son rapport au genre auquel on l’affilie : le cinéma d’horreur. Ses films flirtent avec l’horreur, notamment à l’aide de marionnettes à vous glacer le sang, des scénarios à la David Cronenberg, des ambiances à la David Lynch, des cadrages à la Stanley Kubrick et des personnages (des monstres!) à la HP Lovecraft. Le public est invité à une rencontre le samedi 29 novembre à 21 h au Cinéma Le Clap. Cette rencontre suivra la présentation d’une rétrospective de l’œuvre de M. Morgan.

Theodore Ushev est considéré comme l’un des plus importants cinéastes d’animation œuvrant présentement au pays. CeCanadien, d’origine bulgare, est diplômé de l’Académie nationale des beaux-arts de Sofia. Il s’est d’abord fait connaître comme affichiste dans son pays d’origine avant de s’installer à Montréal en 1999. Là, il acquiert rapidement une réputation de cinéaste d’animation prolifique et doué, grâce à de nombreux films. En parallèle, il réalise plusieurs courts métrages qui prennent pour sujet des artistes cinéastes dans leur rapport au monde. Deux rétrospectives de ses œuvres seront offertes aux festivaliers (une en 2D, l’autre en 3D). M. Ushev offrira une classe de maître le vendredi 28 novembre à 17 h au Musée de la civilisation.

Du 19 au 29 novembre 2014, Theodore Ushev sera le cinéaste en résidence dans le cadre de l’exposition Image x Image : le cinéma d’animation à l’ONF au Musée de la civilisation. Le public sera invité à venir le voir en séance de travail et ainsi découvrir la technique du palimpseste. Également, des expositions de toiles de l’artiste seront accessibles près de l’auditorium Roland-Arpin au Musée de la civilisation et à l’espace lounge au Cinéma Le Clap et ce, du 27 au 30 novembre 2014.

La programmation Québec des 13e Sommets du cinéma d’animation dévoilée

Antitube et la Cinémathèque québécoise sont heureux de dévoiler la programmation de la 13e édition des Sommets du cinéma d’animation (volet Québec), qui aura lieu du 27 au 30 novembre 2014 au Musée de la civilisation et au Cinéma Le Clap. Plus de 150 films d’animation, six programmes en compétition, des rétrospectives, des programmes d’animation japonaise, un volet éducatif, des ateliers jeune public, des invités de marque et bien plus!

Plusieurs ne voudront pas manquer le nouveau film de Jerzy Kucia, Fugue for Cello, Trumpet and Landscape, de même que le film qui a suscité bien des débats depuis sa projection à Annecy en juin, Hipopotamy de Piotr Dumala. Des réalisateurs débutants et vétérans proposeront au public des œuvres abouties et fulgurantes : Michèle Cournoyer, Torill Kove, Pierre Hébert, Inès Sedan, Stephen Irwin, Andreas Hykade… pour ne nommer que ceux-ci.

Les Sommets seront l’occasion pour les spectateurs d’être renversés par le terrifiant (!) savoir faire du Britannique Robert Morgan, de découvrir des œuvres pionnières de l’animation japonaise, de discuter avec Mme Joan Vogelesang, ex-PDG de Toon Boom ayant fait sa marque au sein de l’industrie de l’animation, de découvrir le programme de recrutement d’animateurs de TED-Ed, de plonger dans le processus créatif du maître québécois Theodore Ushev. 

Soirée d’ouverture – jeudi 27 novembre à 19 h au Cinéma Le Clap

Les Sommets du cinéma d’animation mettent à l’honneur deux femmes cinéastes de renom lors de sa soirée d’ouverture. Le festival débutera ainsi avec des premières québécoises : le long métrage Rocks in My Pockets de la réalisatrice américaine Signe Baumane, ainsi que Soif, le tout dernier court métrage de la québécoise Michèle CournoyerRocks in my Pockets est un récit autobiographique attachant et regorgeant d’humour qui dépeint la vie rocambolesque de la famille de la cinéaste depuis la Lettonie au début du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Ce film sera précédé du court métrage Soif, une proposition à la fois captivante, envoûtante et déstabilisante sur la dépendance à l’alcool.

Après ce coup d’envoi officiel, le public sera invité à une autre première québécoise avec la projection du long métrage d’animation Asphalt Watches des cinéastes canadiens Shayne Ehman et Seth Scriver, qui seront présents à Québec pour l’occasion. Asphalt Watches est une histoire vraie basée sur le voyage en autostop des deux cinéastes. Le film relate les aventures comiques et douloureuses de Bucktooth Cloud et Skeleton Hat durant leur périple transcanadien de l’année 2000.

Programmes en compétition

Cette année, 702 films ont été soumis pour la sélection en compétition, soit le double de la précédente édition. Ceci confirme l’importance que les Sommets occupent sur la scène internationale de l’animation, de même que dans les calendriers culturels de Québec et de Montréal. Ces films ont été visionnés, évalués et 108 ont été retenus. Au menu des courts métrages en compétition : trois programmes internationaux, deux programmes de films étudiants, réalisés par de jeunes artistes qui préparent l’avenir du cinéma d’animation, et un coup d’œil sur la production canadienne et québécoise avec le Panorama Québec-Canada. Les festivaliers de Québec pourront voter pour le prix du public, qui sera remis à la Cinémathèque québécoise le dimanche 7 décembre 2014 lors de la remise des prix du jury.

À cela s’ajoute cette année un programme Panorama Québec-Canada de films étudiants hors concours, une nouveauté cette année.

Rétrospectives en présence des cinéastes

S’ajouteront à ces programmes plusieurs autres événements spéciaux. D’abord, soulignons une rétrospective des films de l’animateur anglais Robert Morgan, qui s’est imposé comme l’un des plus importants animateurs de figurines, cela grâce autant à une technique exemplaire qui repense le corps, la chair et leurs métamorphoses comme peu de réalisateurs le font, qu’à son rapport au genre auquel on l’affilie : le cinéma d’horreur. M. Morgan sera présent à Québec pour échanger avec le public lors d’une rencontre spéciale qui aura lieu le samedi 29 novembre à 21 h au Cinéma Le Clap.

Deux rétrospective du cinéaste d’animation canadien d’origine bulgare Theodore Ushev (une en 2D, l’autre en 3D) seront présentées. M. Ushev est diplômé de l’Académie nationale des beaux-arts de Sofia. Il s’est d’abord fait connaître comme affichiste dans son pays d’origine avant de s’installer à Montréal en 1999. Là, il acquiert rapidement une réputation de cinéaste d’animation prolifique et doué, grâce à de nombreux films. En parallèle, il réalise plusieurs courts métrages qui prennent pour sujet des artistes cinéastes dans leur rapport au monde. Cet artiste de l’animation, considéré comme l’un des plus importants œuvrant présentement au pays, est l’invité d’honneur des 13es Sommets à Québec. Il offrira au public une classe de maître le vendredi 28 novembre à 17 h au Musée de la civilisation.

Hommages

Du Canada au Japon, des États-Unis à l’Autriche, de la France aux Pays-Bas en passant par la Grande-Bretagne, les héritiers de Norman McLaren sont nombreux. Un cinéaste précurseur et imaginatif ayant  inspiré Robert Lepage qui a rendu hommage à ce maître en 2013 avec son spectacle Moulin à images. Les deux programmes de courts métrages McLaren aujourd’hui seront l’affirmation d’une famille d’artistes, une sorte de grand arbre généalogique nourri par la sève généreuse de l’œuvre du cinéaste canadien. Rendez-vous le vendredi 28 novembre à 21 h et le samedi 29 novembre à 11 h au Musée de la civilisation.

Deux programmes sur l’œuvre de Noburō Ōfuji et Kenzō Masaoka, pionniers de l’animation au Japon, permettront au public de découvrir comment ces réalisateurs japonais, confrontés à un domaine d’expression strictement étranger au premier abord, surent s’approprier ce langage et le faire évoluer dans le sens de leur propre sensibilité. Ces programmes seront présentés le samedi 29 novembre et le dimanche 30 novembre à 15 h au Musée de la civilisation.

Les Samedis de la Régie au Musée de la civilisation – ateliers jeune public

Cette année, en collaboration avec la Régie du cinéma du Québec, les enfants de 5 à 8 ans sont invités à participer à deux ateliers ludiques et éducatifs autour du cinéma. Le premier, au sujet des premiers appareils à l’origine du cinéma, les invitera à confectionner eux-mêmes des jeux d’optique tels que le feuilletoscope et le thaumatrope. Le deuxième, sur le rôle et la place de l’affiche de cinéma, leur proposera de dessiner leur propre exemple d’affiche. Ces ateliers auront lieu le samedi 29 et le dimanche 30 novembre à 10 h 30 au Musée de la civilisation.

La soirée festive – vendredi 28 novembre dès 20 h 30 au Musée de la civilisation

Ce rendez-vous pour tous sera l’occasion de célébrer les Sommets du cinéma d’animation et l’animation en général. Une projection-performance autour de l’animation sera menée par le cinéaste et projectionniste John Blouin. Les musiciens Frédéric Lebrasseur (percussions),Martien Bélanger (guitare) et Pierre Langevin (instruments à vent) improviseront sur les images frétillantes du projectionniste. Entre bruitage et musique, entre lumière et poussière, les improvisateurs emprunteront le vocabulaire des pionniers de l’animation et incluront des films du grand réalisateur québécois Raoul Barré (1874-1932). Durant cette soirée, l’exposition Image x Image : le cinéma d’animation à l’ONF sera ouverte gratuitement au public.

Volet éducatif

Au rayon des rencontres, les Sommets auront l’honneur d’accueillir Joan Vogelesang, ex-PDG de Toon Boom Animation Inc., compagnie montréalaise qui a mis au point des logiciels d’animation parmi les plus utilisés dans le monde.

L’empire philanthropique TED possède une branche éducative, TED-Ed, dont l’une des activités consiste à diffuser gratuitement dans les écoles des vidéos éducatifs d’animation sur des sujets aussi divers que la science, la culture ou l’histoire. Pour réaliser ceux-ci, TED-Ed fait appel aux jeunes talents du monde entier, leur assurant ainsi une première expérience professionnelle de même qu’une visibilité. Présent à Québec, TED-Ed saisira cette occasion pour recruter de nouveaux talents.

Soirée de clôture –  dimanche 30 novembre à 20 h 30 au Cinéma Le Clap

La 13e édition des Sommets du cinéma d’animation (volet Québec) clôturera avec la projection du film La bûche de Noël de Stéphane Aubier et Vincent Patar, mettant en vedette les personnages déjantés de la série Panique au village.

Les Sommets du cinéma d’animation intègrent Pixel Québec

Avec le désir de réunir les forces des événements d’animation de la province, Antitube, la Cinémathèque québécoise et Pixel Québec annoncent un partenariat qui aura comme résultat de rehausser le statut du Québec comme diffuseur de l’excellence de l’animation internationale et québécoise.

Les Sommets du cinéma d’animation, coproduits par la Cinémathèque québécoise et Antitube depuis 2002, seront désormais sous la gouverne de Pixel Québec, dont la renommée et le dynamisme dans le domaine événementiel relié à l’animation (Cartoon Connection, Pixel Média, Pixel Challenge, Pixel Animation) est reconnu et respecté. La Cinémathèque et Antitube délèguent ainsi leur savoir-faire afin de mener ce partenariat vers la route du succès et assurer au festival bi-municipal les moyens d’aller au bout de son potentiel. Les deux organismes assureront la vocation artistique du festival, alors que Pixel Québec sera mandataire du volet organisationnel de l’événement.

En 2015, les Sommets se tiendront à Montréal et à Québec. Dans la ville de Québec, le festival coïncidera avec la tenue d’événements majeurs déjà couronnée de succès et parrainés par Pixel Québec, soit le Cartoon Connection. À Montréal, le festival se tiendra à la Cinémathèque québécoise, quelques jours avant le Cartoon Connection de Québec.

« Ce partenariat prometteur permettra à la direction artistique des Sommets de se déployer afin de célébrer davantage l’inventivité du monde entier », déclare Marco de Blois, programmateur-conservateur du volet animation de la Cinémathèque québécoise.

« Cette union des forces événementielles de l’animation du Québec créera une véritable synergie pour les passionnés d’animation. Ce partenariat permettra d’ajouter un volet grand public à nos volets professionnels que l’on recherchait depuis longtemps » d’ajouter Louis Leclerc, directeur général de Pixel Québec.